Inauguration de l’aire d’accueil des gens du voyage

Lundi 25 septembre 2017, Laurent Degallaix, président de Valenciennes Métropole, Michelle Gréaume-Dolez, maire d’Onnaing et Patricia Fournier, présidente de la Commission territoriale de l’agence de Valenciennes de la CAF du Nord, Fabrice Zaremba, conseiller départemental ont inauguré l’aire d’accueil des gens du voyage d’Onnaing.

Située à l’angle de la chasse des Partiaux et du CD50, cette nouvelle aire d’accueil, la troisième aménagée sur le territoire valenciennois, compte 32 places de caravane selon la volonté de la Municipalité d’Onnaing.

16 emplacements sont proposés avec des petites constructions équipées de sanitaires. Chaque emplacement, sécurisé et dimensionné pour deux caravanes, dispose d’un WC, d’un double évier, de prises électriques et d’un compteur individuel.
L’aire est gardiennée par un agent à temps plein.
La création de l’aire d’accueil des gens du voyage d’Onnaing représente un coût total de 1 560 000€ TTC dont 18 300€ financés par la CAF du Nord et le reste à charge par Valenciennes Métropole.

La construction de l’aire s’est accompagnée de travaux de voirie pour sécuriser les lieux d’un montant total de 102 000€ TTC supporté à part égale par le Département du Nord, en qualité de maître d’ouvrage et Valenciennes Métropole. Des feux tricolores ont été ainsi implantés et un chemin piétonnier a été matérialisé pour assurer la traversée des familles en toute sécurité jusque les deux établissements scolaires.

Lors de l’inauguration, les élus communautaires et municipaux ont fait le tour d’installations de qualité bien intégrées dans l’environnement verdoyant de Cuvinot. Une belle réussite partenariale saluée par tous.
«Avec l’aire d’accueil d’Onnaing, Valenciennes Métropole porte le nombre de places dans l’agglomération à 98 auxquelles il convient d’ajouter les logements adaptés (12 unités) proposés aux gens du voyage en voie de sédentarisation soit 80 % de l’objectif fixé par le Schéma départemental d’accueil des gens du voyage du Nord», a précisé Laurent Degallaix.

Michelle Gréaume-Dolez a, d’ailleurs à ce sujet, formulé le vœu «que le nombre de places restant à créer sur notre arrondissement puisse l’être dès que possible afin de permettre de supprimer les stationnements sauvages sur des lieux inadaptés provoquant parfois un mécontentement de nos populations».


Galerie photos