La tradition a été respectée, le mercredi des cendres c’est le chôlage

Les réjouissances ont débuté tôt le matin par un copieux petit déjeuner, au menu, tripes, omelettes et autres collations dignes des grands réveillons. Puis sur le coup de 8h du matin, trois équipes armées de cambots (un long maillet en bois) et de cholettes (petite boule) ont sillonné les rues de la commune afin de perpétuer ce jeu ancestral.

C’est avec des mines réjouies et la ferme intention de s’amuser que les équipes « les Chôleux de la tabatière », « les communaux des services techniques » et « les féminines du café de l’Europe », ont parcouru les rues en cholant et décholant pour atteindre un fut de bière installé devant les estaminets de la commune. Savant mélange de sport et de convivialité, le chôlage a toujours ses adeptes qui, pour l’occasion se déguisent et se griment. Et comme le veut la coutume, le maire Xavier Jouanin, accompagné de Jean-Marie Cadot, Serge Dolez, adjoints et de Franck Pontier, conseiller délégué aux Sports, a donné les coups d'envois. Xavier Jouanin s’est aussi gentiment prêté au jeu en s’initiant, toute la matinée, avec Franck Pontier au chôlage. Histoire de mesurer sa dextérité et d’affronter en  toute convivialité les experts de cet art traditionnel qui pour certains chôlent depuis près de quarante ans.


Galerie photos