Onnaing a commémoré les 99 ans de l’Armistice de 1918

Les anciens combattants des deux associations onnaingeoises, devançés par leurs porte-drapeaux accompagnaient les élus et les corps constitués à l’occasion du défilé de commémoration du 99e anniversaire de l’Armistice.

Rassemblé sur le parvis de l’Hôtel de Ville, le cortège s’est dirigé vers le monument aux Morts.

Sur place, Vincent Handré, maire par intérim, a lu le message de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, qui rappelait qu'il y a 100 ans le conflit était extrêmement dur pour l'armée française, marqué par l'échec de l'offensive du Chemin des Dames.

Elus, représentants des associations et du monde combattant, habitants ont ainsi rendu un vibrant hommage aux victimes de la Première Guerre mondiale. C’est Claude Basuyaux, président des Anciens combattants d’Onnaing et environs qui s’est fait le porte-parole de la fédération des anciens combattants et victimes de guerre.

À l'appel de Vincent Handré, les noms des disparus inscrits sur le monument aux morts ont été évoqués par des enfants présents. Puis, il a invité ces derniers à planter des petits drapeaux au pied du monument aux Morts avant le dépôt de gerbes et l’observation d’une minute de silence.
L’assemblée s’est ensuite rendue sur les tombes du Commonwealth. Un hommage solennel et émouvant avec, entre autres, l’interprétation des hymnes nationaux canadien et britannique par la Lyre ouvrière.
Le cortège a regagné la salle des fêtes où un vin d’honneur a été servi.

Une cérémonie commémorative qui a rendu comme il se doit, les honneurs à celles et ceux qui ont laissé leurs vies pour que notre Patrie soit libre.


Galerie photos