Le « fabricant de sucre »

Edmond BRABANT

Edmond Brabant est né en Belgique en 1830 et a été marié à Elise Gouvion.

Il arriva à Onnaing en 1832, année de la création de la sucrerie et la ferme par son père François-Joseph.

Leur vie durant, Edmond Brabant et ses fils gérèrent avec Alfred Brabant la ferme et la sucrerie fondée par leur père et aïeul.

 Edmond Brabant, fils, fut maire d’Onnaing durant quatre années de 1900 à 1904 tandis que son frère Auguste fut président de la Lyre Ouvrière de 1902 à 1903.

La lignée des Brabant s’est éteinte avec le décès de Valentine en 1939.


Le Château d’Edmond BRABANT

le « fabricant de sucre »,  est le seul château d’Onnaing à ne pas avoir eu son accès par la route nationale. Son entrée se faisait rue Victor-Hugo avec, à sa droite, la maison du concierge et les dépendances. Un grand parc boisé l’entourait.

La toiture de l’aile base était surmontée d’un vaste belvédère carré. On prétend que ce poste d’observation servait à Edmond Brabant pour surveiller, à l’aide de puissantes jumelles, le travail effectué par leurs métayers et journaliers dans les grandes terres de culture. Ce belvédère abrita ensuite la sirène d’alerte à la population.

Après la cessation de la sucrerie et de la ferme, le vaste domaine Brabant, qui s’étendait de la rue Victor-Hugo au chemin des Baudeliers, fut morcelé.

La propriété fut acquise en 1953 par la municipalité. L’ancien château a servi de centre médico-scolaire, a abrité la bibliothèque de l’amicale des anciens élèves et chaque mois, s’y déroulaient les consultations des nourrissons.

Devenu bureaux du C.C.A.S. et du service technique municipal, touché par le mérule, le château fut rasé en août 2013.