L’emploi et l'insertion toujours au coeur des préoccupations

L’emploi, une priorité pour la Municipalité ? Pour ceux qui en douteraient encore, après la création du pôle municipal « économie et emploi » et du pôle Ressources et Compétences, après les trois jobs dating organisés ces 18 derniers mois, après la signature de convention avec l’EPIDE en faveur des jeunes en rupture scolaire, ou encore les chantiers d’insertion réalisés en partenariat avec Poinfor, voici une nouvelle étape franchie par la Municipalité dans son action en faveur de l’emploi et de l’insertion.

Depuis peu, l’association d’insertion Poinfor propose un nouveau service. Sous la forme d’une association intermédiaire « INTERFACE EMPLOI », elle joue le rôle d’une agence d’intérim à caractère social. Comprenez par là qu’elle propose aux demandeurs d’emploi en situation d’insertion ou de réinsertion professionnelle de remplir des missions de plus ou moins courte durée, parfois pour quelques heures par semaine tout en leur garantissant un accompagnement social.

L’autre avantage de ce nouveau cadre juridique de recrutement : les entreprises et les particuliers résidant sur Onnaing, peuvent faire appel à INTERFACE EMPLOI pour occuper un poste ou remplir une mission spécifique quels qu’ils soient, et bénéficieront de tarifs préférentiels grâce à cette convention signée par la ville.

Ainsi, INTERFACE EMPLOI sera en mesure de proposer à ses intérimaires des missions complémentaires leur permettant de multiplier les expériences professionnelles et surtout d’obtenir une rémunération mensuelle décente. Loin d’entretenir une forme de précarité, cette nouvelle pratique doit offrir l’opportunité de mettre le pied à l’étrier aux personnes en recherche d’emploi.

Les entreprises onnaingeoises inscrites dans le réseau du pôle municipal « Economie- Emploi »  pourront trouver, dans le vivier de Poinfor, les agents pouvant assurer des missions saisonnières ou ponctuelles. Les particuliers peuvent désormais se rapprocher d’INTERFACE afin de trouver un baby sitter, le personnel d’entretien ou un jardinier pour les soulager des tâches quotidiennes devenues difficiles à réaliser. Et comme INTERFACE EMPLOI est déclarée « Service à la Personne »  reconnue par l’Etat, elle donne droit à une déduction fiscale de 50% des dépenses, soit un coût horaire final de mise à disposition de moins de 10€ de l’heure.

« Cette solution, souple et pratique, va permettre de proposer du travail à bon nombre d’Onnaingeois laissés trop longtemps sans la possibilité d’accéder à l’emploi » a souligné Xavier Jouanin, lors de la signature de cette convention avec Pascal Pattiniez, président de Poinfor, en présence d’Eric Veron, directeur de l’association, qui travaille en étroite collaboration avec le CCAS de la ville et l’adjointe à la Solidarité, Graziella Stamper.

Quel rôle joue la Municipalité dans cette situation ?

La Municipalité onnaingeoise, en signant la convention « INTERFACE EMPLOI» , convient de solliciter cette association intermédiaire en cas de besoin de travail (remplacement d’arrêt maladie, de congés maternité, de forte charge de travail occasionnelle…) avec l’avantage de pouvoir demander à INTERFACE de proposer ses missions aux demandeurs d’emploi onnaingeois ayant déposé un CV en mairie, auprès du pôle Ressources et Compétences.