LA CONCERTATION SE POURSUIT

C’est une réelle satisfaction de constater que ce projet Cœur de Ville, qui est le vôtre, suscite votre intérêt et recueille déjà une importante adhésion.

Nous le constatons au nombre des avis, suggestions et interrogations que vous nous faites parvenir par mail ou à l’aide du coupon-réponse distribué dans vos boites aux lettres, et disponible en mairie. Nous le mesurons enfin au nombre de visiteurs consultant la rubrique du site internet municipal dédiée à ce projet. 

C’est bien le projet de tous les Onnaingeois qui se dessine peu à peu grâce à votre implication et au travail du cabinet d’études mandaté pour élaborer des propositions réalistes.

Elles tiennent compte des attentes que vous nous exprimez au fur et à mesure dans cette grande concertation. Les principales préoccupations exprimées concernent la circulation et la sécurité sur la rue Jean Jaurès, la démolition des friches considérées comme une nuisance en centre-ville, une végétalisation importante des espaces publics.

Ce nouveau document vous propose une synthèse de ce travail illustrée par deux plans sensiblement différents. Vous pouvez continuer de vous exprimer sur cet avancement de projet.

L’aménagement du Cœur de Ville marquera pour longtemps un tournant dans l'histoire de notre ville. Cela ne signifie pas que le renouveau d'Onnaing s’arrêtera là. Certaines remarques recueillies lors de cette concertation ne concernent pas le périmètre défini du projet Cœur de Ville mais ses abords.

Elles pourront être étudiées ultérieurement, lors d’une autre étape dans l’aménagement du centre-ville élargi.

Cet important projet Cœur de Ville, est très attendu depuis plusieurs dizaines d’années. Il représente un grand pas, la première étape dans la redynamisation de notre ville, en commençant par son centre, pour son attractivité, ses commerces et ses habitants.

AMENAGEMENTS CŒUR DE VILLE

STRUCTURER UNE PLACE PUBLIQUE QUALITATIVE ET CONNECTÉE AU CENTRE-VILLE

Ce nouveau document est une synthèse des propositions techniques faites par le cabinet d’étude. Elles tiennent compte à la fois des enjeux du projet présentés dans le premier document et des nouvelles propositions du cabinet d’étude nourries des remarques et observations faites par les habitants ayant répondu à la première phase de concertation lancée en mai dernier. Enrichie de ces propositions, qui concernent essentiellement la sécurité, la végétalisation et les cheminements piétonniers, la concertation se poursuit jusqu’au 2 juillet.

4 ORIENTATIONS ONT ÉTÉ IDENTIFIÉES :

❎ AMÉNAGER UN ESPACE PUBLIC CENTRAL, QUALITATIF ET VIVANT 

Créer une véritable place de centre-ville, vecteur de convivialité et d’échanges. Animer la place avec le marché et les halles couvertes. Faire vivre le cœur d’îlot végétal en tant qu’espace multifonction : festivités, espaces productifs, espaces récréatifs, espaces de détente. 

 

 CONNECTER LA FAÇADE URBAINE AUX ÉCRINS DE VÉGÉTATION :  

Penser l’aménagement paysager du parvis de l’église de façon à mettre en valeur le patrimoine bâti du secteur : église, mairie…et créer une liaison entre ces bâtiments remarquables. Révéler l’arrière végétal et apaisé : cœur d’îlot et le parc autour de la mairie. Apporter de la nature en ville avec la végétalisation du centre-ville. Conserver les perceptions végétales des espaces privés. 

❎ APAISER LES FLUX : 

Apaiser la circulation entre centre-ville, notamment la rue Jean Jaurès, grâce à des aménagements spécifiques (écluse, revêtement, voirie partagée). Fluidifier la voirie au niveau des carrefours à risques. Saisir les opportunités de stationnement (s’appuyer sur les réserves foncières) et travailler leur intégration. 

 RÉVÉLER LES MOBILITÉS ACTIVES ET LES LIAISONS DOUCES 

Conforter la place du piéton en centre-ville dans une logique de proximité et commerciale. Inciter les habitants à utiliser les modes doux grâce à des cheminements sécurisés et adaptés. Aménager du mobilier urbain adapté (bancs, attache-vélos, etc). Créer des liaisons douces autour de l’église, connectées aux autres quartiers proches du centre. 

DANS LE PLAN SOUMIS A LA PREMIERE PHASE DE CONCERTATION

le périmètre du projet Cœur de ville comportait trois points d’interrogation. Il s’agit des trois espaces partagés, sites publics, pour lesquels les propositions des habitants sont particulièrement attendues. Pour le moment, ces avis et suggestions valident les premières orientations issues de l'étude en cours, reprises par les deux variantes ci-dessous.

LES ABORDS DE L’EGLISE ET LA PORTION DE LA RUE JEAN JAURES ENTRE LA MAIRIE ET LA POSTE : 

PLAN A - une végétalisation dense du parvis de l’église côté rue Jean Jaurès, en miroir au massif existant mais à enrichir situé au pied de la mairie.  
PLAN B - un parvis de l’église agrandi et une rue Jean Jaurès déportée pour casser la ligne droite et agrandir le parvis de l’église. 

DANS LES DEUX CAS : 

- La circulation automobile est limitée à 30 km/h sur le périmètre du projet 
- L’arrêt de bus est déporté rue Jean Jaurès après le futur rond-point  
- Les abords de la Poste sont confortés dans la continuité de ceux de la mairie 
- A l’arrière de l’église, la maison murée est démolie et offre un espace végétalisé 
- L’entrée de la ruelle de l’église est dégagée avec la démolition d’un garage pour plus de visibilité à l’intersection avec les rues Pasteur et Mirabeau  
- Des liaisons douces sont confortées voire aménagées derrière la mairie en direction de la rue Jean Jaurès et de la rue du 14 juillet 

L’ESPACE VERT COMPRIS ENTRE LA RÉSIDENCE DE LOGEMENTS ET LES HALLES COUVERTES :

DANS LES DEUX CAS, cet espace vert serait aménagé et agrémenté d’un jardin animé accessible aux piétons parallèle à la rue de l’église : il s’agirait d’un lieu
présentant de multiples ambiances (usages temporaires, convivialité, repos, rencontre) pouvant accueillir des animations, un espace récréatif (jeux, activités
sportives) voire un éventuel espace productif (potager, jardin partagé).

L’INTERSECTION DES RUES JEAN JAURÈS ET DU 14 JUILLET :

Les abords du futur rond-point seront aménagés en tenant compte des différents gabarits de véhicule (notamment les bus articulés).
L’entrée de la rue du 14 juillet verrait la création d’un parking afin d’augmenter les possibilités de stationner en centre-ville.

En remplissant notre formulaire en ligne
Cliquez sur 
CONTACT
et faites nous parvenir vos
remarques et propositions.

Par courrier, en écrivant à :
M. le Maire
Projet COEUR DE VILLE
Hôtel de ville
270 rue Jean Jaures
59264 ONNAING

Fin de la consultation

vendredi 2 juillet 2021.

PREMIERE PHASE DE CONSULTATION - MAI/JUIN 2021

Le « Onnaing de demain » se construit dès aujourd’hui !

Comme annoncé, dès 2022 les grands projets structurants en couveuse, fruits d’un long travail, vont pouvoir voir le jour. Ce long travail de réflexion et de préparation avec la recherche de partenaires techniques et financiers donne aujourd’hui toutes leurs chances à nos ambitions pour Onnaing. Un travail nécessaire avant de venir vers vous et de discuter ensemble. Ainsi, 9 partenaires institutionnels soutiennent aujourd’hui la démarche de redynamisation et d’aménagement du Cœur de ville d’Onnaing, afin de :
Redonner de l’attractivité au centre-ville, dégradé depuis des décennies.
Offrir unnouveau cadre de vie urbain et naturel de qualité, mieux adapté aux nouveaux usages,
Redessineren profondeur le visage et l’image de notre ville.

Sur cette base, le temps de l’implication citoyenne et de la concertation des habitants est arrivé ! Je sais pouvoir compter sur votre implication pour moderniser notre ville ! Comme pour la rénovation de la cité Cuvinot la participation des acteurs du quotidien que sont les habitants est aujourd’hui sollicitée et indispensable. Malgré la crise sanitaire, cette concertation aura bien lieu et faute de pouvoir organiser une réunion publique c’est sous la forme de ce document d’information avec coupon réponse qu’il vous est proposé de contribuer à ce beau projet avec des enjeux importants de développement durable, à savoir :
• Mettre l’accent sur la qualité et la végétalisation des espaces publics, de la place de l’église à La Poste en passant par la mairie,
• La prise en compte de la question environnementale répondant à l’amélioration du cadre de vie et au souci d’intégration d’une écologie urbaine, nouvel enjeu de notre temps,
Sécuriser la circulation routière, rendre les piétons prioritaires.
Revitaliser nos commerces, acteurs locaux dynamiques, porteurs d’emplois et de services de proximité pour les habitants,
Accueillir de nouveaux habitants et répondre aux très nombreuses demandes de logement onnaingeoises par un projet d’habitat intergénérationnel.

 

UNE FRICHE EN PLEIN COEUR DU CENTRE VILLE

L’espace de 7000m2 situé entre la rue Jean Jaurès et la rue Mirabeau est en friche depuis plusieurs années.

un entretien difficile et une mise en sécurité du site n’ont pas empêché l’introduction de squatteurs (feux, trafics),


une végétation difficilement maitrisable (mauvaises herbes et arbres non entretenus)


prolifération de rats, dont les désagréments sont subis par les riverains les plus proches du site.


Manque de logements
A Onnaing comme partout ailleurs le manque de logements est toujours un peu plus fort. Lors des permanences du Maire, 7 rendez-vous sur 10 concernent une demande de logement et 3 rendez-vous concernent une demande d’emploi. Sachant qu’une commune qui ne maintient, ni ne développe sa population, voit ses services publics et ses commerces fermer les uns après les autres. C’est ainsi qu’un cercle vicieux menant à une ville morte s’entame bien souvent.

Manque de stationnements
Les commerçants onnaingeois et leurs clients se plaignent régulièrement du manque de stationnement en centre-ville. La redynamisation de notre économie locale, le développement de nos commerces existants et à venir ne peuvent se faire sans répondre à cette forte demande

Manque d’infrastructures pour le marché hebdomadaire
Lorsque le marché hebdomadaire prend place derrière l’hôtel de ville, site sur lequel il a retrouvé un certain dynamisme, c’est autant de places de stationnements en moins. De plus, les marchands ambulants n’ont pas accès aux commodités indispensables à leur activité (électricité, abri en cas d’intempérie)


Rue Jean Jaurès et 14 juillet, vitesse et intersection dangereuse
La vitesse de circulation des chauffards a été en partie réduite avec la mise en place de feux tricolores et de priorités à droite sur une partie de la rue Jean Jaurès. La vitesse reprend malheureusement le dessus à hauteur de l’hôtel de ville et jusqu’à la sortie d’Onnaing vers Quarouble. Elle rend dangereux le carrefour entre la rue Jean Jaurès et la rue du 14 juillet.

CONTEXTE REGLEMENTAIRE

PDU : Le principal objectif est d’inciter à « se déplacer autrement », en utilisant davantage les modes alternatifs tels que les deux roues, la marche à pied et les transports collectifs.
• Pour développer l’usage du vélo, il est nécessaire de créer des conditions favorables de stationnement des cycles. Ce stationnement doit être prévu sur l’espace public au niveau des principaux équipements (arceaux).
• La revalorisation du piéton, au centre de l’organisation urbaine permet un meilleur partage de l’espace, avec des rues plus sures, au trafic apaisé.
• La requalification des voiries permettra de tenir compte des autres modes pour un meilleur partage de la rue, en tenant compte du traitement paysager, qui participe à l’amélioration du cadre de vie.
• Les collectivités et acteurs compétents dans le domaine de la voirie doivent prendre en compte et qualifier les abords des axes structurants du territoire dans un objectif d’amélioration de la perception des paysages.
• Objectifs : apaiser les vitesses pour sécuriser les rues (…).
• Aménagement spécifique pour entrées et sorties des zones 30.

CREATION DE 32 LOGEMENTS EN CENTRE-VILLE

SCOT : SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DU VALENCIENNOIS

Le schéma de cohérence territoriale (SCOT) est un document de planification qui détermine, à l’échelle de plusieurs communes ou groupements de
communes, un projet de territoire visant comme son nom l’indique à mettre en cohérence les différentes politiques sectorielles qui concernent le territoire,
à savoir : l’urbanisme, l’habitat, les déplacements, l’activité économique, l’agriculture… le tout dans une perspective de développement durable. Les lois
dites Grenelle I et II sont venues renforcer cette ambition de protection environnementale en insistant sur plusieurs enjeux notamment ceux visant à lutter contre le changement climatique.

Ainsi, la création de logements et la requalification des espaces publics du centre-ville permettrait d’atteindre les objectifs du SCOT suivants :
1) Valoriser le cadre de vie par des projets urbains de qualité paysagère, urbaine et architecturale
2) Favoriser la présence de la nature en ville
3) Produire des logements pour répondre aux besoins des habitants actuels et futurs
4) Répondre aux objectifs de mixité sociale
5) Donner la priorité au foncier disponible dans l’enveloppe urbaine existante
6) Implanter de nouveaux projets d’aménagement à proximité des transports en commun
7) Développer l’usage des modes doux pour les déplacements courts
8) Développer l’activité économique en zone urbaine

En remplissant notre formulaire en ligne
Cliquez sur 
CONTACT
et faites nous parvenir vos
remarques et propositions.

Par courrier, en écrivant à :
M. le Maire
Projet COEUR DE VILLE
Hôtel de ville
270 rue Jean Jaures
59264 ONNAING