A partir du 1er septembre, les rues d’Onnaing seront éclairées jusqu’à 23h et à partir 5h du matin. Une décision de la Municipalité qui souhaite s’inscrire dans une démarche éco-responsable concrète.

« Tout programme écologique se doit de commencer par la réduction des consommations d’énergie et le remplacement progressif de l’éclairage public en LED, beaucoup moins énergivore.

Les économies dégagées en réduisant notre consommation en éclairage public vont nous permettre d’investir dans un éclairage plus écologique et de limiter ainsi la pollution lumineuse et de limiter notre impact sur l’environnement. De nombreuses villes en France ont entamé cette démarche, à Onnaing de s’inscrire dans cette voie éco-responsable, dans l’intérêt général » explique Xavier Jouanin, Maire d’Onnaing.

L’éclairage des city-stades et squares est déjà effectif depuis le 1er juillet. Un test concluant pour les riverains qui se plaignaient de rassemblements générant des nuisances sonores, des déchets (consommation d’alcool, altercation entre riverains excédés et fauteurs de troubles).

« Devenir éco-responsable, c’est l’affaire de tous. C’est changer des habitudes et déconstruire des idées reçues, cela demande du temps et de la pédagogie » précise Xavier Jouanin.

La Municipalité se donne 6 mois pour faire un bilan de cette nouvelle disposition.

Pour en savoir plus, je regarde l’animation :  https://youtu.be/qq5m0rw8BV4

Une démarche concrète déjà amorcée

- 440 lampes sont remplacées par des LED dès cette année

- 25 000 KWatts sont ainsi économisés soit 2 500€ d’économie/an

- toute rénovation ou aménagement de voirie est l’occasion d’un remplacement de lampes par des LED. Exemple : l’impasse des EMO

Bon à savoir :

« En 2017, 12 000 communes ont mis en place l’extinction des éclairages la nuit sans augmentation des accidents et délits routiers » (territorial.fr-21/01/2019)

« Le parc d’éclairage public est vieillissant, le taux de renouvellement des points lumineux n’est que de 3%/an.  30 à 50% des installations sont obsolètes, énergivores et peu efficaces (lumière perdue vers le ciel ou les abords) » (ADEME et INPCEN)