Après deux ans d’absence en raison de la crise sanitaire, la Fête de la Musique fait enfin son retour.

C’est dans les jardins de l’ancienne brasserie Mochez, un lieu d’exception, que la municipalité a décidé cette année d’organiser cet événement les 18 et 19 juin derniers.  

Dans la fraîcheur bienvenue d’un sous-bois, au milieu d’une exposition d’œuvres d’art produites par les élèves de l’atelier de l’Oncle Zig Zag, des centaines de personnes ont défilé durant 2 jours au son de plusieurs groupes, aussi éclectiques que talentueux. Des artistes locaux et des associations onnaingeoises ont en effet proposé de nombreuses prestations et, de la Lyre Ouvrière à un DL Electro, chacun a pu y trouver son compte. La Lyre ouvrière, institution musicale de la ville qui, quelques jours auparavant, avait renoué avec sa traditionnelle remise de diplômes à ses élèves de l'école municipale de musique dont la fréquentation a augmenté ces derniers temps, ce dont Jean Michel Legrand, adjoint à la Culture, s'est félicité.

Xavier Jouanin, Maire, accompagné d’une délégation d’élus, a tenu à féliciter les hôtes ainsi que les différents services de la ville, pour leur implication dans la bonne organisation de cette fête populaire, qui célèbre cette année ses quarante ans d’existence. 

Pierre et Vincent, les actuels propriétaires des lieux, se sont quant à eux déclarés ravis de cette collaboration et du succès remporté par la manifestation.

Galerie Photos