Dans le cadre de la programmation culturelle 2023 largement consacrée aux beaux mots, deux événements se sont succédé en cette fin janvier : une animation scrabble, rébus et mots mêlés organisée à la BibliO’ pour les enfants de l’accueil de loisirs du mercredi, en partenariat avec l’association Scrabble Duplicate ; et une dictée pour petits et grands, dotée de nombreux lots.

Dans une salle Aragon transformée en salle de classe plus vraie que nature, les adultes se sont confrontés au texte de Romain Gary “Les Vieilles choses”. L’adjoint à la Culture, Jean-Michel Legrand, qui avait endossé pour l’occasion la blouse grise du maître d’école du temps passé, leur a fait lecture de ce texte au vocabulaire simple, en apparence, mais plein de chausse-trappes grammaticales. Difficulté supplémentaire, cette dictée devait se faire à la plume trempée dans l’encre, comme autrefois. Autant dire que les pâtés furent nombreux et vinrent parfois sanctionner la note de présentation. 

Au terme de la dictée, et en attendant la proclamation des résultats, les participants furent invités à partager des parties de scrabble, sous la houlette de l’association Scrabble Duplicate. Si tous les enfants sont repartis avec un présent, les trois meilleures copies adultes ont été récompensées... d’un jeu de scrabble. De quoi continuer à s’entraîner en vue de la prochaine dictée !  

 

Texte de la dictée adulte : “Les Vieilles choses” de Romain Gary 

“Les granges que les locataires avaient utilisées comme garde-meubles étaient pleines de valises que j'ouvrais délicatement en faisant jouer la serrure ; elles déversaient sur le sol toute une vie étrange d'objets vieillots et démodés parmi lesquels je passais des heures merveilleuses : chaque chapeau, chaque soulier, chaque coffret de boutons et de médailles me parlait d'un monde mystérieux et inconnu, le monde des autres... Je demeurais assis sur la terre nue, le derrière glacé, à rêver devant les vieux livres, les montres cassées, les bouquets de fleurs artificielles, les habits de soirée, les vieux gants comme des mains oubliées... J'essayais d'imaginer la vie, les joies et les douleurs de ces gens à qui avaient appartenu ces objets qu'ils avaient aimés et qui, maintenant, gisaient, abandonnés...” 

Galerie Photos